Hydrofugation de la toiture

L’hydrofugation permet de donner un coup de jeune esthétiquement à votre toiture.

Mais, cela est beaucoup plus utile d’un point de vue technique.

Avec le temps (pollution, U.V., humidité,…) la tuile devient poreuse et une « végétation » peut pousser: se sont les algues, mousses et lichens.
Suite à cette porosité, la tuile devient fragile. Elle absorbe l’eau (humidité) qui laisse apparaître du salpêtre, qui est visible en retournant la tuile sous forme de « tâches » blanchâtres. Elle devient alors cassable lors d’intempérie (grêle par exemple).
L’eau stagne dans les micro-fissures de la tuile, et l’hiver les gouttes d’eau vont gelées, « élargir » ces fissures et rendre le matériaux encore plus fragile.

Explications techniques:
La mousse: Elle peut vivre à l’état déshydraté, les racines s’implantent alors sur la surface poreuse.
Le lichen: Qui vient du grec « plante parasite », il se nourrit des eaux de pluie et a la possibilité de dissoudre le support sur lequel il se trouve en libérant des acides organiques. Il survit à des températures allant de +70°c à -70°c !

Mais il ne faut pas attendre car si la tuile est trop fragile ou trop abimée il faut alors changer celle-ci.

L’hydrofugation se passent en quatres étapes:
Le décapant:
Il s’agit de pulvériser sur l’ensemble de la toiture une solution basique qui va agir en un temps très court (15min dilué avec de l’eau)
Son rôle est de neutraliser et déraciner les divers végétaux présents.

Le nettoyage:
Il faut ensuite passer un nettoyeur haute pression, muni d’une rotabuse afin de ne pas fragiliser le support.
Il s’agit de l’étape la plus importante car il ne doit rester AUCUNE trace des végétaux.

La protection:
Suivant la composition des tuiles, il faut ensuite passer un fongicide, algicide bactéricide.
Cette étape à pour but de retarder le retour des végétaux.

L’imperméabilisation:
Suivant la composition des tuiles, il faut ensuite passer, en couche croisée, l’hydrofuge (coloré ou incolore).
Ce produit en phase aqueuse, différent des peintures, est non filmogène, et pénètre dans le support. Il va imperméabiliser et reminéraliser la tuile.
Cette action se traduit par un effet perlant de l’eau.

Voici quelques exemples de nos réalisations:

Alors n’hésitez plus, contactez-nous!

6 thoughts on “Hydrofugation de la toiture

  1. J’ai une toiture de 166 m 2 à traiter.
    Tuiles béton. (sans sous toiture).
    Pouvez vous me faire une proposition de prix:
    Pour: Décapage,nettoyage,protection,imperméabilisation.
    Nous avons déjà travaillé ensemble, pour l’isolation des combles en 2012.

    • M. Bazin,
      Je me souviens parfaitement de vous. Je vous propose de transmettre vos coordonnées à M. Giraudet, qui était venu chez vous pour votre isolation en 2012, afin qu’il prenne contact avec vous.
      Je vous souhaite une excellente année 2014.

      K. Flores

  2. Votre travail est impressionnant ! On dirait que les toits sont neufs et j’ai vu pas mal de nouveaux toits ! Le changement de couleur est ce qui m’est le plus impressionnant. Ce processus coûte cher ? Quel est le prix moyen ?

    Thierry

  3. J’ai fait nettoyer ma toiture en tuiles béton. Après un nettoyage en haute pression, il y a eu passage d’un antiimousse mais pas de produit hydrofuge . On me dit que mes tuiles sont fragilisées et que par le gel elles risquent de se casser. Qu’en pensez-vous ?

    • Madame,

      En effet, un simple nettoyage démoussage à seulement nettoyé votre toiture, mais l’a aussi rendu plus poreuse, et donc augmente les infiltrations dans la tuiles, et le risque de casser est plus fréquent. Il faut absolument imperméabiliser la tuile derrière un nettoyage. Le procéder est complexe, avec des produits qui sont compatibles entre eux, des temps de séchage à respecter, et technique d’application.
      Espérant avoir répondu au mieux à vos attentes

Répondre à Thierry Lefèvre Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>